Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 14:16

En préparant cette recette vendredi soir, j'ai pensé tout d'un coup, qu'elle était tout à fait à sa place, dans le concours lancé par Mely pour l'anniversaire de son blog "Fish custard" →link. Quand le classique se déguise.. Et bien voilà, une belle façon de revisiter le rösti et de faire découvrir le persil tubéreux que j'adore. 

 

Quand le classique se déguise

 

Ce légume racine est totalement méconnu et c'est vraiment dommage. Il ressemble à une grosse carotte de couleur blanche, un peu comme le panais mais son gôut n'a pas grand chose à voir.

Il possède une chair fine et dense, une saveur délicate, sucrée et parfumée ! Remis à l'honneur par des grands chefs, il n'est pas présent sur tous les étals mais pas mal de petits producteurs locaux le cultivent à nouveau. Un conseil : ouvrez l'oeil et tester car c'est un délice !!!

 

Rosti-de-persil-tubereux-et-ses-oeufs-au-plat.JPG

 

Ingrédients pour 2 personnes :

6 belles racines de persil (persil tubéreux), 4 oeufs, 1 gros oignon, 2 cuil à soupe de persil haché et un peu de ciboulette, 1 cuil à soupe de farine, 10 cl d'huile, 20 gr de beurre, sel et poivre.

 

Laver les racines de persil et les précuire dans l'eau salée pendant 10 minutes. Dès qu'ils sont attendris mais pas encore totalement cuits, les égoutter. 

Quand elles sont tiédes, les éplucher et les râper grossièrement avec une râpe à gros trous. Ajouter l'oignon râpé également, le persil haché, la farine et 2 oeufs battus. Saler, poivrer et mélanger intimement. 

 

Faire chauffer la moitié de l'huile et la moitié du beurre dans une poêle de diamètre moyen. Verser la préparation râpée dedans et tasser immédiatement avec une spatule pour en recouvrir le fond de la poêle et former une galette. Cuire à feu moyen en poussant légèrement les bords vers le centre.

Laisser dorer quelques minutes puis poser une grande assiette ou un plat sur le dessus et retourner rapidement. Faire chauffer dans la poêle le reste d'huile et de beurre et faire glisser dedans délicatement le rösti pour dorer l'autre côté.

 

Pendant ce temps, faire chauffer une noisette de beurre dans une autre poêle et frire les 2 oeufs restants. Saler, poivrer.

 

Dès que le rösti est doré des deux côtés, déposer les oeufs frits sur le dessus, parsemer de persil ou de ciboulette et servir bien chaud, accompagné d'une salade. 

 

persil-tubereux.jpg

Repost 0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 17:21

Il n'y a pas qu'au Pays Niçois que l'on mange les fleurs de courgette ! Ce serait vraiment dommage car c'est délicieux. Que ce soit en beignets ou farcies, elles ont un délicat goût de noisette.

 

Parce que l'on est en fin de saison, j'ai choisi les fleurs femelles avec leur petite courgette jaune toute tendre et mignonne. En pleine production, il vaut mieux choisir les fleurs mâles et laisser les jeunes courgettes grandirent et les déguster un peu plus grandes et dodues. 

 

Fleurs-de-courgette-farcies-au-risotto-safrane.JPG

 

Ingrédients pour 4 personnes : 

8 fleurs de courgettes, un verre à moutarde de riz Carnaroni ou Arborio, 2 échalotes, une tasse de persil haché, 10 cl de vin blanc sec, 2 cuil à soupe crème épaisse, un cube de bouillon de volaille, quelques pistils de safran, une pointe de couteau de purée de piment, 1 oeuf, sel et poivre, huile d'olive.

 

Compotée de tomates 

6 tomates bien mûres, une gousse d'ail, une pincée de sucre en poudre, sel et poivre.

 

- Préparation du risotto :

Faire fondre et délayer le bouillon de volaille dans 1/2 litre d'eau bouillante, ajouter les pistils de safran.

Eplucher et ciseler finement les échalotes. Les faire fondre dans une casserole avec 1 cuil à soupe d'huile d'olive ou de beurre. Ajouter le riz et mélanger sur feu vif jusqu'à ce que les grains deviennent translucides. 

Verser le vin blanc et faire évaporer toujours à feu vif. Remettre sur feu moyen, mouiller avec une louche de bouillon, bien mélanger et laisser le riz s'imprégner du bouillon avant d'en ajouter à nouveau. Et ainsi de suite, jusqu'à ce que le riz soit tendre et moelleux. Quand le riz est cuit, saler, poivrer et ajouter la crème fraiche, la purée de piment et le persil. Laisser tiédir.

 

- Préparation des fleurs de courgette :

Essuyer les fleurs de courgette. Ecarter avec précaution les pétales. Farcir avec une belle cuillère de risotto, refermer délicatement en vous aidant d'un peu d'oeuf battu pour coller les pétales. Déposer les fleurs de courgette farcies d'un un plat à gratin, arroser d'un filet d'huile d'olive et enfourner à 200° pour environ 30 minutes. 

 

- Préparation de la compotée de tomates :

Couper les tomates en cubes. Faire chauffer une grande poêle avec un filet d'huile d'olive. Verser les tomates, ajouter une gousse d'ail hachée, une pincée de sucre, saler et poivrer. Laisser compoter à feu moyen, en remuant régulièrement pendant 10 à 15 minutes. 

 

Servir les fleurs de courgettes avec la compotée de tomate.

Repost 0
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 11:33
Après avoir donné en abondance, je pense avoir fait la dernière cueillette de haricots verts de la saison. Il fallait donc bien faire preuve d'un peu de créativité pour célébrer en beauté la fin des haricots  !
Quelques petites pommes de terre Pompadour n'attendaient que ça pour les accompagner et faire la fête. Quelle fête ! Excellent et à refaire.. sauf qu'il n'y en a plus. Et les surgelés alors, ça sert à quoi les surgelés hein ??? 

 

Duo-haricots-verts-pommes-de-terre-facon-carbonara.JPG

 

Ingrédients pour 3/4 personnes :

800 gr de haricots verts frais (ou surgelés), une dizaine de petites pommes de terre à chair ferme, 200 gr de lardons fumés, 2 échalotes, 30 cl de crème liquide entière, 150 gr de parmesan râpé (du vrai, du bon, de l'AOC s'il vous plait), huile d'olive, sel et poivre.

 

Equeutter les haricots verts et les cuire dans une grande quantité d'eau bouillante salée. Egoutter et raffraichir aussitôt dans l'eau glacé (cela pour stopper la cuisson et leur garder fermeté et jolie couleur verte). Egoutter à nouveau et réserver.

 

Laver les pommes de terre et les cuire sans les éplucher dans l'eau salée. Elles doivent être cuites mais pas trop ! Egoutter et laisser tiédir avant de les éplucher et de les couper en 2 ou en 4 suivant leur grosseur.

Eplucher et ciseler les échalotes.

 

Dans une grande poêle faire fondre l'échalote dans un peu d'huile d'olive. Ajouter les lardons et faire colorer légèrement. Mettre ensuite les pommes de terre et les haricots verts et réchauffer à feu moyen, en remuant régulièrement avec une cuillère en bois. Quand les légumes sont chauds, verser la crème, saler, poivrer, bien mélanger et laisser mijoter à feu doux jusqu'à ce que la crème soit onctueuse et nappe la cuillère.

 

Servir bien chaud, saupoudrer de parmesan râpé. 

Repost 0
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 17:02

J'ai découvert sur le blog que j'adore : Les voyages de Gridelle ici →link, cette recette de pesto de fanes de carottes qui m'a à la fois intriguée et inspirée. J'ai testé en la modifiant légèrement en fonction de mon placard et je n'ai pas été déçue. C'est délicieux et subtil.

 

Les petites et tendres courgettes jaunes en abondance dans le jardin étaient parfaites pour la suite de ce plat : des tagliatelles légères et colorées délicatement enrobées d'une sauce parfumée. Verdict de mon p'tit mari : A refaire !!!

 

Quand au reste de pesto, il a fini dans une petite salade de pâtes (des vraies cette fois). Avec son pesto, Gridelle a concocté une savoureuse tarte salée aux crevettes ici→link. A découvrir également sur son blog très très sympa, un tas de recettes originales et dépaysantes, des articles plein d'humour, de générosité et du bonheur à partager. 

 

 

Tagliatelles-de-courgettes-et-pesto-aux-fanes-de-carottes.JPG

 

Ingrédients pour 4 personnes :

6 petites courgettes (pour moi des jaunes), 2 carottes, 100 gr de copeaux de parmesan, une belle poignée de pignons de pin, huile d'olive, sel et poivre.

Et pour le pesto de fanes de carottes : les fanes d'une petite botte de carottes, 2 gousses d'ail, 40 gr de pignons de pin,  60 gr de parmesan affiné de préférence, 10 cl d'huile d'olive bien fruitée, sel et poivre.

 

- Préparation du pesto 

Laver et sécher les fanes de carottes. Retirer les tiges et les parties les plus dures pour ne garder que les feuilles tendres et bien vertes. Avec 6 fanes de carottes j'ai obtenu 50 gr de feuilles.

Les placer dans le bol d'un blender avec l'ail, les pignons et le parmesan, saler (modérément à cause du parmesan) et poivrer. Mixer pour broyer puis ajouter peu à peu l'huile d'olive, toujours en mixant, jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène. Réserver dans un pot ou un bol et couvrir.

 

Pesto-aux-fanes-de-carottes.JPG

 

- Tagliatelles de courgettes 

Laver les courgettes et à l'aide d'un large économe ou d'une mandoline, former de fins rubans sur la longueur. 

Faire la même chose avec les carottes.

Chauffer l'huile d'olive dans une grande poêle et faire cuire les tagliatelles de courgettes et de carottes. Remuer délicatement, saler et poivrer. Cuire dabord à feu vif puis à feu moyen, afin que l'eau contenue dans les courgettes s'évapore. La cuisson demande 5 à 6 minutes, les rubans de légumes doivent être encore un peu fermes.

 

Verser le pesto de fanes de carottes sur les tagliatelles et mélanger.

Servir bien chaud, parsemé de pignons de pin et de copeaux de parmesan.

 


 

Repost 0
28 août 2014 4 28 /08 /août /2014 16:23

Voilà une recette idéale pour illuminer cet été pluvieux : Couleur et chaleur pour mettre un peu de soleil dans le gris de notre ciel picard ! 

 

 

Mijotee-de-feves-a-la-portugaise.JPG

 

Ingrédients pour 4 personnes :

400 gr de fèves écossées (fraîches ou surgelées), 200 gr de lard fumé ou frais selon les goûts, 200 gr de chorizo fort, 2 gros oignons, 4 tomates bien mûres, 3 gousses d'ail, 3 feuilles de laurier, 1 bouquet de persil plat, 10 cl de vin blanc sec, 1 cube de bouillon, 2 cuil à soupe d'huile d'olive, sel et poivre.

 

Eplucher et émincer les oignons. Peler et épépiner les tomates.

Couper le lard fumé et le chorizo débarrassé de sa peau en gros dés.

 

Chauffer l'huile d'olive dans une cocotte et faire dorer les oignons. Au bout de 3 à 4 minutes, ajouter le lard et le chorizo. Dès que le lard commence à colorer, ajouter les fèves, les tomates concassées en morceaux ainsi que les gousses d'ail écrasées et le laurier. 

Arroser avec le vin blanc sec, 10 cl d'eau et le cube de bouillon émietté. Amener à ébullition et laisser mijoter à feu doux de 30 à 40 minutes. Poivrer et saler si besoin, la charcuterie l'étant déjà. 

 

Servir bien chaud, parsemé de persil plat haché.

Repost 0
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 17:42

Les pommes Darphin sont des galettes de pomme de terre super croustillantes. Elles accompagnent à merveille une viande rouge ou un poulet grillé. Délicieuses natures, elles seront encore plus goûteuses avec un oignon râpé ou un peu de fromage.

 

Pour la présentation, c'est au choix : en grande galette ou en petites individuelles !

 

Les-pommes-Darphin.JPG

 

Ingrédients pour 4 personnes : 8 grosses pommes de terre Bintje (ou pommes de terre à frites), sel, poivre et pour la cuisson au choix, graisse de canard, saindoux ou un mélange beurre et huile.

Pour des pommes darphin individuelles : cercles à pâtisserie.

 

Eplucher et laver les pommes de terre. Les raper à la mandoline ou avec une râpe à fromage côté gros trous.

Eponger les filaments de pomme de terre dans un linge ou avec du papier absorbant. Saler et poivrer.

 

Dans une grande poêle faire chauffer la matière grasse, placer les cercles sur le fond et répartir dans chacun d'eux, un peu de pomme de terre râpée, de façon à former des paillassons. Tasser bien avec le dos d'une cuillère, attendre un peu que le fond commence à dorer légèrement et que l'ensemble se tienne puis retirer les cercles sans se brûler.

 

Laisser cuire à feu moyen 3/4 minutes puis retourner délicatement pour dorer l'autre face. Cuire 3/4 minutes également puis couvrir jusqu'à ce que ces galettes soient tendres. Retirer le couvercle, les retourner, laisser à nouveau cuire jusqu'à ce qu'elles soient croustillantes. Egoutter sur un papier absorbant et servir bien chaud. 

Repost 0
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 09:51

Quelle chance, revoilà la belle saison des coquilles Saint Jacques ! 

Leur prix est encore raisonnable et c'est vraiment le moment d'en profiter, avant que l'arrivée des fêtes les rendent inabordables au porte monnaie.

 

Les poêler est pour ma part, la meilleure façon de les cuire. Croustillantes dehors et moelleuses dedans, elles gardent toutes leurs saveurs. Déposées sur un lit de pâtes, enrobées d'une délicieuse sauce tomate à la crème et c'est le BONHEUR !!!

 

 

Mafaldines-aux-saint-jacques--sauce-cremee-a-la-tomate.JPG

 

Ingrédients pour 4 : 500 gr de mafaldines ou autres pâtes, 16 noix de saint jacques, 5 tomates ou 1 boite de pulpe ou de concassé de tomates, 2 échalotes, 2 gousses d'ail, 2 cuil à soupe de persil hâché ou de basilic, 30 cl de crème liquide, 1 cuil à soupe d'huile d'olive ou de beurre, une pincée de sucre, sel et poivre.

 

Peler, épépiner et concasser les tomates. Eplucher et émincer l'ail et les échalotes.

Verser le tout dans une casserole et amener à ébullition. Ajouter la crème liquide, la pincée de sucre, saler, poivrer et laisser réduire à feu doux jusqu'à ce que la sauce épaississe et nappe la cuillère.

 

Pendant ce temps escaloper les noix de saint jacques en les coupant en deux horizontalement. Mettre à bouillir une grande quantité d'eau salée et cuire les pâtes le temps indiqué.

Quelques minutes avant la fin de la cuisson des pâtes, faire chauffer le beurre ou l'huile d'olive dans une poêle et saisir les saint jacques 2 à 3 minutes de chaque côté. 

 

Egoutter les pâtes, ajouter la sauce et le persil et servir avec les noix de saint jacques bien dorées.

 

Mon truc en plus : quand ces tendres demoiselles sont un peu chères, je les remplace par des noix de pétoncle.

Repost 0
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 15:06

Quand riz et poireaux font bon ménage pour un risotto crémeux, au bon goût de légumes.. Excellent avec les viandes blanches (veau, volaille), les poissons ou les Saint-Jacques !

 

Risotto-cremeux-aux-poireaux.JPG

 

Ingrédients pour 4 personnes : 4 poireaux, 350 ml de riz rond ou riz à risotto (carnaroli ou arborio), 25 ml de vin blanc sec, 1 cube de bouillon de légumes, 1 échalote, 2 cuil à soupe de crème fraiche épaisse, 1 cuil à soupe de beurre, parmesan (facultatif), sel et poivre.

 

Couper le vert des poireaux pour n'en laisser que la partie la plus tendre. Les laver, les égoutter et les débiter en tronçons de 1 ou 2 cms. Hâcher l'échalote.

 

Amener à ébullition 50 cl d'eau et y dissoudre le bouillon de légumes. Maintenir au chaud.

 

Dans une cocotte faire fondre le beurre et faire étuver poireaux et échalote quelques minutes, sans les laisser colorer.

Ajouter le riz et mélanger à feu vif jusqu'à ce qu'il devienne translucide. Arroser avec le vin blanc. Laisser réduire puis verser le bouillon, saler légèrement (à cause du bouillon), poivrer. Couvrir et laisser mijoter à feu très doux 20 minutes, jusqu'à ce que le bouillon soit totalement absorbé et le riz tendre. Mélanger une ou deux fois en cours de cuisson et ajouter un peu d'eau ou de bouillon si nécessaire. 

 

A la fin de la cuisson, incorporer délicatement la crème épaisse et éventuellement le parmesan. 

Repost 0
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 15:48

Un cumble salé, goûteux et original d'Alain Passard...

 

Ce chef triplement étoilé conjugue l'art et la manière pour sublimer les fruits et les légumes du potager. En entrée ou en garniture, voici une façon sympathique de mettre haricots verts et tomates cerises en vedette sur la table et de les faire apprécier aux plus récalcitrants ! 

 

Haricots-verts-et-tomates-cerises-en-crumble-de-parmesan.JPG

 

Ingrédients pour 4 crumbles : 300 gr de haricots verts frais ou surgelés, 300 gr de tomates cerises, 80 gr de farine, 60 gr de beurre salé, 60 gr de parmesan râpé, 1 gousse d'ail, 1 branche d'origan frais ou une pincée d'origan séché (ou de thym), 1 cuil à soupe d'huile d'olive, sel et poivre.

 

Cuire les haricots verts dans une grande quantité d'eau bouillante salée pendant 5 minutes. Les égoutter et les jeter immédiatement dans de l'eau très fraîche voir glacée (afin de stopper la cuisson et de les garder bien verts). Egoutter à nouveau et réserver.

 

Laver rapidement ou essuyer les tomates cerises. Couper éventuellement les plus grosses en 2. Peler l'ail.

Faire chauffer l'huile dans une poêle et faire sauter à feu vif tomates et haricots verts. Ajouter l'ail haché et l'origan, saler, poivrer et cuire 5 minutes en remuant régulièrement. Laisser refroidir.

 

Préparer la pâte à crumble en mélangeant dans un saladier farine et parmesan. Avec les doigts, incorporer rapidement le beurre coupé en petits morceaux jusqu'à obtenir la consistance d'un gâteau émietté.

 

Préchauffer le four à 170°. Répartir les légumes dans des ramequins allant au four. Recouvrir avec le crumble au parmesan et cuire jusqu'à ce que la pâte soit dorée (environ 25 minutes). Servir chaud mais pas brûlant !

 

 

Repost 0
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 18:27

Les mogettes sont une variété de haricots blancs à la peau très fine. En Vendée on les déguste avec le jambon vendéen ou bien chaudes sur une tartine de pain grillée, frottée à l'ail et bien beurrée. En Charente, elles sont cuisinées avec des couennes et servies avec une salade de pissenlits à l'huile de noix..

 

Dans cette recette, elles sont fondantes, parfumées et parfaites pour accompagner de belles côtes (porc ou agneau), une pièce de boeuf ou un gigot !

 

Mogettes-a-la-tomate-et-romarin.JPG

 

Ingrédients pour 4 personnes : 600 gr de mogettes écossées (fraîches ou surgelées), 4 tomates ou 1 boite de pulpe de tomate, 3 oignons moyens, 2 gousses d'ail, 20 cl de vin blanc sec, 2 cuil à soupe d'huile d'olive, une branchette de romarin, une pincée de sucre, sel et poivre.

 

Eplucher, émincer les oignons et dans une cocotte les faire revenir dans l'huile d'olive. Ajouter l'ail, les mogettes et le vin blanc. Laisser mijoter quelques minutes.

Pendant ce temps couper les tomates en cubes en enlevant un maximum de pépins. Les ajouter dans la cocotte avec une pincée de sucre et la branche de romarin. Arroser avec 30 cl d'eau, poivrer (saler qu'à mi-cuisson sinon les haricots ne cuisent pas) et mijoter à couvert jusqu'à ce que les mogettes soient tendres et fondantes. Surveiller régulièrement et ajouter un peu d'eau si nécessaire. Rectifier l'assaisonnement et servir très chaud.

Repost 0

Présentation

  • : Flagrant délit de gourmandise..
  • Flagrant délit de gourmandise..
  • : Juste l'envie de partager mes recettes préférées, mes petits secrets, mes expériences et mes découvertes culinaires mais aussi mes passions, mes coups de coeurs et les petits riens qui parfument et adoucissent la vie de chaque jour...
  • Contact

Profil

  • Nadia
  • Hâtons nous de succomber à la tentation avant qu'elle ne s'éloigne... Je n'aurais pas pu dire mieux qu'Epicure !

Musique Maestro !

                                                                                                                                                                                        

Recherche

Top blogs de recettes

Pages