Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 11:49

La semaine dernière, j'ai reçu un charmant message de Joëlle Nascimento d'une boutique en ligne de produits divers de grandes marques portugaises (épicerie fine, coffrets gourmands, mode, bijoux, jeux, déco, beauté, hygiène, beaux livres etc...) Portugalinbox.com ici →link. Ce site est fait pour promouvoir la culture de ce beau pays. Joëlle en parle avec beaucoup d'amour et je cite "quand on aime le Portugal, on désire en faire connaître les richesses". C'est beau non ? 

 

Joëlle me proposait un partenariat afin de tester quelques recettes et de les partager sur mon blog. C'est avec beaucoup d'honneur que j'ai accepté bien sûr et choisi de réaliser ces délicieux petits flans qui feraient se damner plus d'un gourmand ! Très très vite, j'ai reçu mon kit de moules à Pasteis, accompagné d'un petit magazine d'art de vivre, comportant plusieurs recettes traditionnelles. 

 

Kit-Pasteis-de-Nata.JPG

 

Impatiente comme je suis, je me suis mise aux fourneaux dès que mon emploi du temps me l'a permis. 

Et le résultat : TADAM... "Mes premiers Pasteis de Natha" !

 

Pasteis-de-Nata-version-1.JPG

 

Pas mal pour une première ! Pour ce premier test, j'ai tout simplement suivi la recette traditionnelle, trouvée dans le petit livret de recettes qui accompagnait mon kit de petits moules. On y trouve également une recette encore plus facile à faire avec une pâte feuilletée toute prête pour les pressés. 

Mes petits flans étaient très bons, une pâte croustillante et une crème bien onctueuse et savoureuse.

 

Mais, mais, mais.. je n'en suis pas restée là ! Curieuse et gourmande que je suis, j'ai joué au détective culinaire pour trouver "The recette". Celle qui rend les Pasteis de Belem incomparables. Celle pour laquelle les secrets sont les mieux gardés. Et forcément, heu.. ben j'ai pas trouvé  !  

Par contre, je suis tombée sur un des reportages gastronomiques de Bernard, vous savez La cuisine de Bernard  ici→link. Et bien Bernard donne sa version très approchante ici link. C'est celle que j'ai réalisée en partie pour ma seconde tentative, enfin en partie car il a bien fallu que j'y ajoute mon p'tit grain de sel, et alors là.. Je suis très fière du résultat !!!!

 

Pasteis-de-Nata-version-2.JPG

 

Alors maintenant "The recette" , étape par étape !

 

Ingrédients pour une bonne douzaine de ces merveilles :

N'hésitez pas à doubler les proportions. La pâte feuilletée se conserve très bien quelques jours ou encore plus longtemps au congélateur.    

 

Pâte feuilletée : 300 gr de farine de type 55, 190 gr de margarine de cuisson (le beurre ne donne pas ce croustillant si recherché), 140 gr d'eau et une pincée de sel.

 

Crème : 475 gr de lait entier frais, 200 gr de sucre, 100 gr de jaune d'oeuf (6 environ), 40 gr de blanc d'oeuf, 25 gr de beurre doux, 25 gr de maïzena, 15 gr de poudre de lait entier, une gousse de vanille (pour Bernard : extrait de vanille), un zeste de citron , une pincée de cannelle (facultatif) et une pincée de sel. 

 

Un mélange de sucre glace et de cannelle en poudre pour saupoudrer..

 

- Préparation de la pâte feuilletée 

Pour réaliser la pâte feuilletée, j'ai respecté les ingrédients cités plus haut et j'ai suivi à la lettre les instructions données sur "Meilleur du chef" ici  →link, extrêmement bien expliquées et filmées. Réserver au réfrigérateur.

 

- Préparation de la crème 

Mélanger la maïzena, la poudre de lait entier et 2 cuil à soupe de lait prélevées sur la quantité prévue.

Casser les oeufs en séparant les blancs des jaunes. Peser 100 gr de jaune et ajouter 40 gr de blanc.

Verser le reste du lait dans une casserole. Ajouter le beurre, la vanille fendue en deux et grattée et une pincée de sel. 

Dans une casserole, mettre l'eau, le sucre, le zeste de citron et la pincée de cannelle. Cuire sur feu doux jusqu'à l'obtention d'un sirop à 112°.

Faire chauffer le lait. Au premier frémissement, verser sur le mélange maïzena/lait et fouetter pour bien mélanger. Battre les oeufs et les incorporer. Ajouter en filet le sirop, sans cesser de fouetter (penser à retirer le zeste de citron). 

Verser à nouveau dans la casserole ou dans un bain marie et cuire à feu doux, sans cesser de mélanger et jusqu'à ce que la crème épaississe (légèrement moins consistante qu'une crème patissière). Refroidir dans un récipient plus haut que large. Réserver au réfrigérateur.

 

- Préparation et montage des Pasteis

Etaler la pâte feuilletée en un long rectangle (2 fois plus longue que large). Faire fondre 50 gr de margarine et en enduire la pâte avec un pinceau. Former un long boudin en roulant la pâte graissée sur sa partie la plus longue, on doit obtenir un cylindre de 3 cm de large. Enduire également le boudin de pâte de margarine fondu. Enrouler dans un film plastique et réserver au frais jusqu'à l'utilisation.

 

Préchauffer le four à sa température maximum (240° minimum, 275° au mieux).

 

Graisser les moules. Couper le cylindre de pâte en tronçons de 2 cm. Disposer chaque tronçon dans le fond d'un moule et étaler la pâte avec les doigts, en tournant et en remontant sur les bords. 

 

pasteis-2-004.JPGpasteis-2-005.JPG

Poser les moules sur une plaque. Répartir la crème froide et enfourner à four très chaud pour environ 15 minutes, un peu plus si la température de votre four est de 240°. Les Pasteis doivent être très dorés dessus et la pâte colorée et croustillante.

 

Démouler délicatement.Saupoudrer d'un mélange de sucre glace et de cannelle. Déguster tiédes ou froids. Les Pasteis se conservent quelques jours dans une boite en fer. 

 


 




 

 

Repost 0
6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 17:44

Burger oui, mais maison ! Et quel burger.. J'ai réalisé cette recette pour participer au concours "Quand le classique se déguise" lancé par notre chère Mely et son blog Fish custard ou les fantaisies gourmandes d'une fée ici →link. Mely pour célébrer le deuxième anniversaire de son blog, nous propose de revisiter les classiques, en changeant la base ou l'ingrédient principal d'un plat.

 Quand-le-classique-se-deguise.jpg


J'ai donc revisité le burger si contreversé, en remplaçant le pain par des buns de Mac n'cheese. Ce gratin de pâtes au cheddar est un plat de la cuisine américaine, adoré des grands comme des petits. 

 

Pour la circonstance, j'ai voulu mon mac n'cheese burger très gourmand. Autant vous dire, que c'est loin d'être une recette diététique ! Mais bon, une fois en passant avec de la salade.. Et puis après tout, il se mange sans frite celui-ci.

J'ai opté pour un format maxi (13 cm de diamètre) et là j'avoue, pour ma part, plus gros yeux que gros ventre, impossible de le manger seule. Tout compte fait, c'est encore mieux, puisqu'il suffit de le couper en deux pour le partager. Les gros appétits, affamés et voraces de toutes sortes, en viennent à bout sans difficulté !

 

Quand au goût, hummm... les buns sont comment dire... crousti-moelleux et la sauce des macaronis, un délice. Une viande parfaitement assaisonnée, une sauce maison parfaite, des burgers dont on se rappelle longtemps !!!

 

Un conseil, comme rien ne se jette, après découpage des buns réserver le surplus de macaronis dans un plus petit plat, parsemer de fromage râpé et zou au four pour un autre repas.

 

 

 

 

Mac-n-cheese-burger.JPG

 

 

Le fromage qui dégouline entre les pâtes est juste un bonheur !

 

 

Mac-n-cheese-burger-2.JPG

 

Ingrédients pour 2 mac n'cheese burger maxi ou pour 3 moyens :

 

- Pour les mac n'cheese (macaronis au fromage): 350 gr de macaronis, 260 gr de cheddar ou de cantal grossièrement haché, 30 cl de lait, 25 cl de crème liquide, 2 cuil à soupe de moutarde, 35 gr de farine, 35 gr de beurre, sel et poivre.

- Pour la viande hachée : 400 gr de boeuf haché, 1 échalote ou 1 oignon, 3 cuil à soupe de fines herbes hachées (ciboulette et persil), poivre du moulin.

- La sauce : une tasse de mayonnaise maison bien moutardée, 3 cuil à soupe de ketchup, 6 cornichons hachés, 1 échalote, 3 cuil à soupe de fines herbes hachées (ciboulette et persil), tabasco.

- Montage et garniture : 2 oeufs, un paquet de chapelure, un peu de farine, 9 tranches fines de bacon, 2 tomates, quelques feuilles de salade, un oignon vert ou un peu de ciboulette, ketchup ou sauce tomate épicée, sésame (facultatif), 20 cl d'huile pour friture.

 

- Préparation des mac n'cheese (plusieurs heures avant le repas, voir le matin pour le soir) :

faire cuire les pâtes dans un grand volume d'eau bouillante salée. Egoutter, passer sous l'eau froide pour stopper la cuisson et égoutter à nouveau. 

Dans une casserole, faire fondre le beurre à feu doux. Jeter la farine en pluie dans le beurre fondu, mélanger rapidement au fouet jusqu'à ce que le mélange cuise légèrement. Quand le roux est prêt, verser le lait et la crème et faire épaissir à feu moyen, sans cesser de remuer.

Ajouter la moutarde et une bonne moitié du fromage (150 gr environ). Continuer à mélanger jusqu'à ce que la sauce soit bien homogène et onctueuse. Ajouter un peu de lait ou de crème si la sauce semble un peu trop épaisse. Saler modérément à cause du fromage et poivrer.

 

Disposer les macaronis en couche fine (1 cm à 1,5 cm) dans un grand plat à gratin. Attention le plat doit être suffisamment grand pour pouvoir y découper le nombre de ronds suffisants et d'une largeur équivalente aux pains à hamburger (environ 11 cm pour un moyen et 13 cm pour un maxi). Arroser avec la sauce au fromage, ajouter le reste de cheddar (de cette façon, le fromage fond doucement pendant la cuisson) et mélanger pour bien enrober les pâtes. Tasser et lisser la surface avec une spatule comme pour un gateau et réserver au réfrigérateur pour au moins 2 heures. Les macaronis doivent être très fermes et très froids.

 

- Préparation du boeuf haché : mélanger intimement la viande avec les herbes hachées, un peu de poivre et l'échalote ou l'oignon ciselé finement. Couvrir et réserver au frais.

 

- Préparation de la sauce maison : mélanger la mayonnaise avec le ketchup, les cornichons hachés, l'échalote hachée, persil, ciboulette et un trait de tabasco.

 

- Les buns : Préparer 3 assiettes, l'une avec de la farine, une autre avec les oeufs battus à la fourchette et la dernière avec de la chapelure.

Directement dans le plat de macaronis, découper les buns dans le format choisi. Déposer délicatement sur un plat avec une spatule. Les passer à tour de rôle dans la farine, puis dans l'oeuf battu et enfin bien les enrober de chapelure en appuyant fermement pour faire adhérer. Si besoin repasser une seconde fois dans tous les ingrédients. Remettre à nouveau au réfrigérateur pour au minimum 20 minutes. -

 

- Cuisson et montage :

Sortir la viande du réfrigérateur et former les steaks hachés à la même dimension que les buns. Préparer la salade et couper les tomates en fines rondelles.

Mettre l'huile à chauffer dans une grande poêle. Frire les buns de macaronis dans l'huile chaude environ 1 minute 30 de chaque côté, jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. Déposer sur un papier absorbant.

Dans la même poêle, après avoir retirer l'exédent d'huile, faire cuire les steaks hachés selon la cuisson désirée. Saler, poivrer. Avant la fin de cuisson, ajouter les tranches de bacon et réchauffer légèrement des 2 côtés.

 

Déposer délicatement les buns qui serviront de base sur les assiettes. Recouvrir chacun d'eux avec un peu de salade, la viande hachée et le bacon. Ajouter une belle cuillère à soupe de sauce maison, les rondelles de tomate, l'oignon ou la ciboulette et terminer par un bun. Tenir avec un pic et parsemer de sésame.

 

Servir bien chaud avec du ketchup ou de la sauce tomate épicée.

 

 

 

Repost 0
Published by Nadia
commenter cet article
1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 17:47

Cette recette a tout pour plaire ! C'est vrai, elle est hyper simple et rapide à réaliser. Elle peut se décliner en entrée ou en plat accompagné de riz ou de pâtes. Il faut peu d'ingrédients, peu de vaisselle et en plus ces jolies demoiselles se font dorer au four sans éclaboussure et sans la moindre odeur de friture ! 

 

Et puis, les crevettes, tout le monde aime ça non ? C'est le genre de plat qui fait l'unanimité et qui vous fera entrer dans le cercle des cordons bleus à tout jamais.. Le genre de plat qui fait lècher les doigts et ratrucher la moindre trace de sauce dans les assiettes... Savoureux, parfumé.. Un régal !

 

 

Crevettes-roties-aux-5-parfums.JPG

 

Ingrédients pour 4 personnes  :

24 à 32 grosses crevettes (6 à 8 par personnes), 4 gousses d'ail, 1 citron jaune ou 1 vert, 4 cuil à soupe de coriandre ou de persil plat hâché, 1/2 cuil à café de gingembre en poudre, 1 cuil à café de piment d'Espelette, 2 cuil à soupe de chapelure, 10 cl d'huile d'olive, 25 gr de beurre, fleur de sel et poivre du moulin.

 

Décortiquer les crevettes en prenant soin de retirer la petite veine noire. 

Mélanger intimement les crevettes avec l'ail haché, le zeste râpé et le jus du citron, la coriandre ou le persil, le gingembre, le piment d'Espelette, et la chapelure. Réserver.

 

Dans un plat à four assez grand pour contenir les crevettes sans les superposer, verser l'huile d'olive et mettre au four jusqu'à ce que l'huile soit bien chaude. Disposer les crevettes dans l'huile, saler à la fleur de sel et poivrer. Parsemer avec de petits morceaux de beurre et enfourner pour 15 minutes environ. 

 

Servir les crevettes dorées et bien chaudes avec un riz blanc ou une fondue de poireaux.

Repost 0
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 14:43

J'adore les figues fraiches mais quand on n'a pas la chance de pouvoir les cueillir dans son jardin, il faut les acheter. Et ces délicieuses petites gourmandises, quand on n'habite pas dans le sud, c'est pas donné du tout.

 

Sans être pingre, par les temps qui courent, vaut mieux être maligne et ainsi régaler la compagnie d'un bon petit dessert à moindre coût.. Une figue par personne ok, mais une belle et bonne figue d'excellente qualité et mûre à point s'il vous plait !!!

 

Evidemment si vous êtes suffisamment gourmands pour en manger 2 par personne : je ne veux même pas savoir  !

 

Corolle-de-figue-rotie-porto-et-creme-de-mascarpone.JPG

 

Ingrédients pour 4 corolles (prévoir 4 moules tulipes, 4 ramequins ou 4 moules à muffins)

4 grosses figues bien mûres, 3 feuilles de brick, 250 gr de mascarpone, 25 cl de crème liquide entière, 4 cuil à soupe de porto, 2 cuil à soupe de miel d'acacia, une demie gousse de vanille, 30 gr de beurre, 2 cuil à soupe de sucre glace + un peu pour les feuilles de brick, quelques éclats de pistache pour la décoration.

 

Couper les figues en fleur. Pour cela faire une incision en croix sur le dessus de chaque figue. Ecarter légèrement les pétales obtenus sans les détacher complètement. Déposer dans un récipient.

Mettre le miel dans une petite casserole et le faire tiédir avec la gousse de vanille fendue et grattée. Ajouter le porto et bien mélanger. Verser cette marinade sur les figues. Couvrir et réserver au réfrigérateur au minimum 1 heure.

 

- Préparation de la crème au mascarpone ;

Mélanger le mascarpone et la crème liquide dans un saladier, ajouter 2 cuil à soupe de sucre glace et fouetter jusqu'à ce que la préparation soit ferme et veloutée et forme des pics. Placer cette crème au mascarpone dans une poche à douille et réserver au réfrigérateur.

 

- Préparation des corolles :

Superposer les 3 feuilles de bricks et découper 4 cercles d'une dimension assez grande pour foncer les moules et faire déborder les côtés.

Faire fondre le beurre et enduire au pinceau des 2 côtés les 12 cercles obtenus. Saupoudrer légèrement de sucre glace et superposer 3 cercles l'un sur l'autre en les décalant légèrement afin d'obtenir une sorte de rosace. Foncer les moules avec les rosaces ainsi obtenues et replier les bords plus grands vers l'extérieur.

Placer les moules sur une plaque et enfourner à 180° pendant environ 8 à 10 minutes. Surveiller très attentivement la cuisson. Si les bords colorent plus vite que le fond, dès que celui ci est devenu suffisament rigide, démouler et retourner les corolles très délicatement sur la plaque jusqu'à ce que le dessous soit doré également. Laisser refroidir sur une grille.

 

- Montage des corolles :

Egoutter les figues, retirer la gousse de vanille et verser la marinade dans une petite casserole. Amener à ébullition et laisser réduire jusqu'à ce que celle-ci épaississe et commence à caraméliser. 

Pendant ce temps, placer un peu de crème au mascarpone dans le fond de chaque corolle. Disposer une figue au centre. Arroser avec la sauce au porto caramélisée. A l'aide de la poche à douille, former une belle rosace de crème au mascarpone au milieu de chaque figue. Parsemer d'éclats de pistache et servir.

 

Les corolles peuvent attendre un peu au réfrigérateur mais pas trop sous peine de voir les corolles se ramollirent.

 

 

Repost 0
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 19:50

Il n'y a plus beaucoup de temps pour se délecter des dernières tomates. Pour le moment, elles sont encore sucrées et gorgées de soleil. Hors saison, les tomates de Hollande ou d'Espagne complètement insipides, chères et pleines d'eau, non merci , pas pour moi. 

 

Alors profitons vite.. Pour cette recette, j'ai choisi Rougeline, tomate ananas et Andine cornue. D'autres variétés peuvent convenir, ce qui compte c'est le goût et la couleur !

 

J'avais envie d'une "tomate mozzarella" revisitée n'étant pas très fan de la mozzarella quand elle n'est pas fondue. J'ai donc testé la panure à la polenta... Et bien, ça fonctionne très bien : des batonnets de mozzarella dorés et croustillants avec un coeur fondant et coulant, comme j'aime !  

 

 

Tomates-en-couleur--sticks-de-mozzarella-panee-a-la-polen.JPG

 

Ingrédients pour 4 personnes 

4 belles tomates, 2 boules de mozzarella, 1 échalote, 2 oeufs, 150 gr de polenta, 2 cuil à soupe de farine, 3 cuil à soupe d'huile d'olive, 1 cuil à soupe de vinaigre balsamique blanc, persil plat ou basilic, quelques olives noires, un peu d'huile pour frire, sel et poivre.

 

Egoutter la mozzarella et la déposer sur du papier absorbant. 

Casser et battre les oeufs dans une assiette. Dans une autre, verser la farine et dans une troisième la polenta. 

Découper la mozzarella en batonnets. Enrober les batonnets dans la farine, puis dans l'oeuf battu et enfin dans la polenta. Renouveller l'opération et hop au congélateur jusqu'à la cuisson (de cette façon, les sticks dorent très bien dans la friture, le fromage fond plus doucement et ne se répand pas dans la poêle).

 

Couper les tomates en rondelles et les disposer en rosace dans un plat. Préparer une vinaigrette avec l'échalote ciselée, l'huile d'olive, le vinaigre balsamique blanc, sel et poivre.

 

Chauffer un peu d'huile dans une poêle et frire rapidement les sticks de mozzarella, en les retournant pour les faire dorer de tous côtés. Déposer sur du papier absorbant.

 

Arroser les tomates avec la vinaigrette, parsemer de persil plat ou de basilic et servir avec les sticks de mozzarella bien chauds et les olives noires.

 

Repost 0
7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 16:28

Des éclairs tout gonflés, une chantilly de dingue à la pistache et les dernières framboises du jardin sont comme des pierres précieuses dans leur somptueux écrin doré... A dévorer en quelques bouchées !

Non mais sans rire, cette chantilly à la pistache, recette de Michalak est tout simplement une tuerie. Quand à la pâte à choux, la quantité est suffisante pour 6 éclairs et une bonne vingtaine de petits choux de 3 à 4 cm de diamètre.

 

Eclairs-aux-framboises-et-chantilly-pistache.JPG

 

Ingrédients pour 6 éclairs aux framboises 

 

- pâte à choux (quantité pour 6 éclairs et une vingtaine de chouquettes) :

125 gr de farine, 75 gr de beurre, 3 oeufs, 20 cl d'eau, 1 cuil à soupe de sucre en version sucrée, une pincée de sel.

 

- chantilly à la pistache :

25 cl de crème liquide entière, 90 gr de chocolat blanc (rien de mieux que la couverture ivoire de Valrona), 25 gr de pâte de pistache. On peut ajouter quelques gouttes de colorant vert, pour ma part je n'en ai pas mis.

 

- garniture : 

des framboises, du sucre glace et des éclats de pistache.

 

Préparation de la chantilly pistache (à commencer la veille ou au moins quelques heures à l'avance) :

Hacher le chocolat blanc dans un saladier ou dans le bol d'un mixeur. Ajouter la pâte de pistache. Dans une casserole amener la crème à ébullition. Verser cette crème bouillante sur le chocolat et la pistache et mixer pour obtenir un mélange homogène. 

Verser dans un récipient, filmer et réserver au réfrigérateur pour la nuit ou au congélateur le temps que la crème soit bien froide.

Quand la crème est très froide, monter en chantilly, placer dans une poche à douille et réserver au réfrigérateur.

 

Préparation de la pâte à choux :

Verser l'eau dans une casserole, ajouter le sel, le sucre et le beurre en morceaux. Amener à ébullition et ajouter la farine en une fois. Sur feu doux, remuer vivement avec une spatule pendant 5 à 6 minutes jusqu'à ce que la pâte se décolle des bords et forme une masse compacte.

Retirer du feu et laisser tiédir.*

Ajouter ensuite un à un les oeufs, en mélangeant rapidement entre chaque pour bien les incorporer.

Préchauffer le four à 200°.

Placer la pâte dans une poche à douille. Former les éclairs et les choux sur une plaque à four recouverte de papier sulfurisé. Pour les chouquettes, déposer quelques grains de sucre sur le dessus.

Cuire environ 20 minutes à 200°, sans ouvrir le four avant au moins 15 minutes sous peine de voir tout s'effondrer !

 

Montage des éclairs :

Ouvrir les éclairs en deux sur la longueur. Garnir le fond avec quelques brisures de framboise. Dresser la chantilly pistache à la poche à douille sur le dessus, déposer les framboises tout le long et recouvrir délicatement avec le dessus de l'éclair. Saupoudrer de sucre glace et d'éclats de pistaches.

 

Mon truc en plus : La pâte à choux se prête à de multiples utilisations qu'elles soient sucrées ou salées. En version salée, ajouter à la pâte des dés de jambon, de fromage, des lardons etc... et voilà des chouquettes délicieuses pour l'apéritif !

 

Chouquettes.JPG

 

Repost 0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 17:21

Il n'y a pas qu'au Pays Niçois que l'on mange les fleurs de courgette ! Ce serait vraiment dommage car c'est délicieux. Que ce soit en beignets ou farcies, elles ont un délicat goût de noisette.

 

Parce que l'on est en fin de saison, j'ai choisi les fleurs femelles avec leur petite courgette jaune toute tendre et mignonne. En pleine production, il vaut mieux choisir les fleurs mâles et laisser les jeunes courgettes grandirent et les déguster un peu plus grandes et dodues. 

 

Fleurs-de-courgette-farcies-au-risotto-safrane.JPG

 

Ingrédients pour 4 personnes : 

8 fleurs de courgettes, un verre à moutarde de riz Carnaroni ou Arborio, 2 échalotes, une tasse de persil haché, 10 cl de vin blanc sec, 2 cuil à soupe crème épaisse, un cube de bouillon de volaille, quelques pistils de safran, une pointe de couteau de purée de piment, 1 oeuf, sel et poivre, huile d'olive.

 

Compotée de tomates 

6 tomates bien mûres, une gousse d'ail, une pincée de sucre en poudre, sel et poivre.

 

- Préparation du risotto :

Faire fondre et délayer le bouillon de volaille dans 1/2 litre d'eau bouillante, ajouter les pistils de safran.

Eplucher et ciseler finement les échalotes. Les faire fondre dans une casserole avec 1 cuil à soupe d'huile d'olive ou de beurre. Ajouter le riz et mélanger sur feu vif jusqu'à ce que les grains deviennent translucides. 

Verser le vin blanc et faire évaporer toujours à feu vif. Remettre sur feu moyen, mouiller avec une louche de bouillon, bien mélanger et laisser le riz s'imprégner du bouillon avant d'en ajouter à nouveau. Et ainsi de suite, jusqu'à ce que le riz soit tendre et moelleux. Quand le riz est cuit, saler, poivrer et ajouter la crème fraiche, la purée de piment et le persil. Laisser tiédir.

 

- Préparation des fleurs de courgette :

Essuyer les fleurs de courgette. Ecarter avec précaution les pétales. Farcir avec une belle cuillère de risotto, refermer délicatement en vous aidant d'un peu d'oeuf battu pour coller les pétales. Déposer les fleurs de courgette farcies d'un un plat à gratin, arroser d'un filet d'huile d'olive et enfourner à 200° pour environ 30 minutes. 

 

- Préparation de la compotée de tomates :

Couper les tomates en cubes. Faire chauffer une grande poêle avec un filet d'huile d'olive. Verser les tomates, ajouter une gousse d'ail hachée, une pincée de sucre, saler et poivrer. Laisser compoter à feu moyen, en remuant régulièrement pendant 10 à 15 minutes. 

 

Servir les fleurs de courgettes avec la compotée de tomate.

Repost 0
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 17:31

Le crumble est un des desserts favoris de mes petits enfants (pas que d'ailleurs !). Qu'il soit aux pommes, à la rhubarbe ou avec d'autres fruits de saison, je suis sûre chaque fois de leur faire plaisir et qu'il n'en restera pas une miette .

Certains même le préfèrent encore tiède et accompagné d'une petite boule de glace à la vanille... Oh mais quels gourmands, presque autant que leur Nanie !!!!

 

Crumble-rhubarbe-amande.JPG

 

Ingrédients pour 6 personnes (un grand plat à gratin ou 6 individuels)

Crumble : 150 gr de farine, 150 gr de beurre doux, 125 gr de sucre vergeoise (ou cassonade), 90 gr de poudre d'amande, 50 gr d'amandes effilées.

Garniture : 700 gr de rhubarbe, 2 à 3 cuil à soupe de sucre vergeoise.

 

Eplucher les batons de rhubarbe et les couper en tronçons de 2 cm environ. Saupoudrer avec 2 ou 3 cuil à soupe de sucre vergeoise suivant l'acidité voulue. Laisser macérer pendant 2 heures au frais.

 

Crumble : Couper le beurre en petits cubes et réserver à température ambiante quelques minutes.

Dans un récipient, mélanger la farine, le sucre, la poudre d'amande et une pincée de sel. Incorporer les cubes de beurre en les écrasant avec les doigts. On doit obtenir de grosses miettes de pâte un peu grumeleuse. Réserver au réfrigérateur au minimum 30 minutes.

 

Préchauffer le four à 190°.

 

Beurrer le plat à gratin. Egoutter la rhubarbe pour en extraire le jus rendu. Disposer les tronçons dans le fond du plat. Recouvrir tout le dessus avec la pâte à crumble en l'émiettant avec les doigts. Parsemer d'amandes effilées et enfourner pour 30 à 35 minutes (un peu moins pour des plats individuels).

 

Repost 0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 15:00

Puisque le soleil nous fait l'honneur de rester encore un peu avec nous, je vous propose une salade à la fois fraîche, légère, jolie et goûteuse. Le seul impératif pour réussir cette salade originale mais ultra simple, utiliser des navets nouveaux à la chair bien blanche, juteuse et croquante.. 

 

La vinaigrette peut se préparer un peu à l'avance mais personellement je préfère assaisonner les navets à la dernière minute, de cette façon ils conservent leur croquant et leur délicate fraîcheur.

 

Quelques fleurs de ciboulette apportent la couleur et parfument délicatement la recette. Tout à fait comestibles, elles ont une saveur douce, assez proche de l'oignon. 

 

Salade-de-navets-rapes-a-la-ciboulette.JPG

 

Ingrédients pour 4 personnes :

4 beaux navets ou 8 petits bien blancs et bien fermes, un bouquet de ciboulette, 1 ciboule ou 1 oignon blanc, 1 citron jaune ou vert, 3 cuil à soupe d'huile d'olive, 1 cuil à soupe de vinaigre de cidre, 1/2 cuil à café de miel ou une pincée de sucre, sel et poivre.

 

Préparer une vinaigrette avec l'oignon émincé très finement, l'huile d'olive, le miel ou le sucre, le vinaigre et le jus de citron. Saler, poivrer et réserver.

 

Eplucher, laver et râper les navets avec une grille moyenne. Réserver au réfrigérateur.

 

Au moment du repas, ajouter la ciboulette hachée. Verser la vinaigrette, mélanger intimement et servir aussitôt.

 

Repost 0
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 18:24

Après tout, nous ne sommes qu'en septembre et c'est encore le temps des petites salades ! Celle ci est délicieuse préparée avec des haricots frais. J'ai choisi des mojettes (parce que je les aime bien-sûr !) mais cocos ou lingots feront tout à fait l'affaire.

 

Salade-de-haricots-blancs--tomates-cerises-et-chorizo.JPG

 

Ingrédients pour 4 personnes

400 gr de haricots blancs écossés (frais ou surgelés), 250 gr de tomates cerises, un demi-chorizo fort, 2 échalotes, 1 oignon, 1 gousse d'ail, une brindille de thym, 1 feuille de laurier, 1 ou 2 clous de girofle, un beau bouquet de persil plat ou de coriandre, 4 cuil à soupe d'huile d'olive, 2 cuil à soupe de vinaigre de cidre, sel et poivre.

 

Mettre les haricots écossés dans une casserole avec le thym, le laurier, le clou de girofle, la gousse d'ail écrasée, l'oignon épluché et coupé en 2. Recouvrir d'eau, porter à ébullition et cuire jusqu'à ce que les haricots soient tendres (30 à 40 minutes suivant leur variété et leur fraicheur). 

 

Pendant ce temps, couper les tomates cerises en 2 et le chorizo en rondelles fines. Eplucher et ciseler les échalotes. Hacher le persil.

 

Egoutter les haricots dès qu'ils sont cuits. Verser dans un saladier quand ils sont encore chaud, assaisonner avec l'huile et le vinaigre, saler et poivrer. Ajouter les échalotes, les tomates cerises, le persil et les rondelles de chorizo. Bien mélanger, couvrir ou filmer et réserver au réfrigérateur.

 

Mon truc en plus : Préparer la veille, c'est encore meilleur !

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Flagrant délit de gourmandise..
  • Flagrant délit de gourmandise..
  • : Juste l'envie de partager mes recettes préférées, mes petits secrets, mes expériences et mes découvertes culinaires mais aussi mes passions, mes coups de coeurs et les petits riens qui parfument et adoucissent la vie de chaque jour...
  • Contact

Profil

  • Nadia
  • Hâtons nous de succomber à la tentation avant qu'elle ne s'éloigne... Je n'aurais pas pu dire mieux qu'Epicure !

Musique Maestro !

                                                                                                                                                                                        

Recherche

Top blogs de recettes

Pages